Hanoï

Cette cinquième journée de notre voyage est consacrée à la visite de la ville de Hanoï. Notre hôtel est situé dans le quartier de Ba Dinh entre les grands lacs de l’ouest et le quartier des 36 corporations.

Comme de nombreux bâtiments au nord Vietnam, notre hôtel est un immeuble de 8 étages situé sur un terrain assez étroit. Il n’y a ainsi de 4 ou 5 chambres par étage. La salle de restaurant ou nous prenons notre copieux petit déjeuner ce matin est située au dernier étage et offre un vue plongeante sur la ville embrumée.
De notre hôtel nous entamons une grande promenade pédestre:

Le Marché Dong Xuan construit en 1890 par les autorités coloniales françaises, est un centre de vie très animé et très typique aussi bien dans le marché que dans les rues alentours envahies par les marchands et les badauds. Lire la tumultueuse histoire du marché Dong Xuan.

Le vieux quartier de Hanoi
Le Vieux Quartier Hoan Kiem – quartier des 36 Corporations – est le cœur historique de la cité marchande vieille de près de 1000 ans.
Le quartier porte les traces de son histoire. Les noms des rues rappellent toujours les marchandises qui y étaient produites ou qui le sont toujours : la rue de la soie, la rue du coton, la rue du fer, la rue du sucre…
Ce quartier présente un patrimoine immatériel exceptionnel : les artisans travaillent ou vendent sur la rue, des petits restaurants, des vendeurs de marchandises et les étalages des magasins occupent les trottoirs.
D’un point de vue architectural,le quartier est marquée par trois styles : les constructions traditionnelles vietnamiennes et chinoises, l’architecture coloniale française et le style art-déco.

Depuis quelques années, avec l’ouverture du pays au tourisme, le Vieux Quartier profite du développement économique et de l’arrivée d’un nombre grandissant de touristes : des cafés, des restaurants, des magasins de souvenirs artisanaux (peintres d’art, bois laqué…) ont vu le jour. Certains métiers, comme l’artisanat de la soie et de la joaillerie, ont connu un nouvel essor.
Le vieux Hanoï fait l’objet d’un programme de restauration et préservation du patrimoine cofinancé par l’europe et les villes de Toulouse et Bruxelles.

[kml_flashembed movie= »http://millesabords.net/portfolio/diaporama-caption-auto.swf » height= »550″ width= »740″ fvars= »xmlfile=http://millesabords.net/portfolio/vietnam2005/album005.xml » quality= »best » bgcolor= »#000000″]

La cathédrale Saint-Joseph
Notre ballade passe par la cathédrale Saint-Joseph, édifiée entre 1883 et 1891. Nous avions juste oublié que nous étions le 1er novembre, donc le jour de la Toussaint. Cette fête est célébrée par une grande messe, la cathédrale, le parvis et toutes les portes latérales sont assiégées par des milliers de fidèles. Nous ne pourrons donc pas accéder à l’intérieur. Nous nous contenterons de faire le tour et d’admirer une étonnante fresque peinte sur un mur sur le parking à cyclomoteurs.

Nous retrouvons notre guide à midi devant le théâtre de marionnettes sur l’eau et allons déjeuner dans un sympathique restaurant installé dans une maison coloniale. Nos visites de l’après-midi:
Temple de Trân Vu.
Le temple, édifié sous la dynastie des Ly’ en 1010, est dédié au génie protecteur du nord, Trân Vu, dont l’imposante statue de bronze, haute de 3,96 m et pesant 4 tonnes, trône derrière l’autel. Il s’agit de la plus grande statue de bronze du Vietnam.
Pagode Trân Quôc
C’est la plus ancienne pagode de Hanoï. Construite en 545 avant la fondation de Ha Nôi, la pagode fut transférée dan l’ile du poisson d’or sur le lac de l’Ouest vers 1600. Les 14 stèles du temple retracent l’histoire de la pagode.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *