Le Havre

Visite du Havre du 3 Avril et du 27 Mai 2005. Le quartier dĂ©truit pendant la seconde guerre mondiale et reconstruit par l’architecte Auguste Perret dans les annĂ©es 50 a Ă©tĂ© classĂ© au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005.
Une occasion pour visiter cet ensemble architectural: Hotel de ville, avenue Foch, Eglise St-Joseph, Volcan de Neimeyer…

La visite continue par un tour du port (audioguide gratuit disponible au l’office du tourisme), puis l’appartement tĂ©moin d’Auguste Perret rĂ©cemment rachetĂ©, rĂ©novĂ© et dĂ©corĂ© par la Ville.

Our visit of the Havre April 3 and May 27, 2005. The area destroyed during the Second World War and rebuilt by Auguste Perret in the 50s was a World Heritage by UNESCO in 2005.
An opportunity to visit this architectural Hotel City Avenue Foch, St. Joseph Church, Volcano Neimeyer …

The tour continues with a tour of the port (free audioguide available at the tourist office), then the model apartment of Auguste Perret recently bought, renovated and decorated by the City.

Église Saint-Joseph
L’ancienne Ă©glise paroissiale Saint-Joseph avait Ă©tĂ© consacrĂ©e en 1882. Elle a Ă©tĂ© complĂštement dĂ©truite en 1944. C’est Auguste Perret qui en a dessinĂ© les plans en reprend un ancien projet d’Ă©glise conçu en 1926, mais la rĂ©alisation de l’Ă©difice fut attribuĂ©e Ă  Georges Brochard et Raymond Audigier Ă  partir de 1951. Elle est consacrĂ©e en 1964. L’annĂ©e suivante, elle est protĂ©gĂ©e au titre de la loi sur les monuments historiques.
L’Ă©glise moderne a un plan centrĂ© en croix grecque et une flĂšche Ă  base octogonale de 107 mĂštres de hauteur. GrĂące Ă  ses 12 768 piĂšces de vitrail multicolores dus Ă  Marguerite HurĂ©, la tour-lanterne fait entrer la lumiĂšre dans l’Ă©difice. La municipalitĂ© a dĂ©cidĂ© de l’Ă©clairer la nuit. C’est un des symboles architecturaux de la ville.

HĂŽtel-de-ville du Havre
L’hĂŽtel-de-ville a Ă©tĂ© terminĂ© en 1953. Le beffroi a Ă©tĂ© achevĂ© en 1958 et comprend 17 Ă©tages. La place est immense et suit un plan orthogonal. Elle a nĂ©anmoins Ă©tĂ© remaniĂ©e depuis les annĂ©es 1980 (jardin redessinĂ©, ajout de fontaines et de structures en bois exotique).

Avenue Foch
C »est une des avenues les plus larges d’Europe. Elle est plus large que les Champs ElysĂ©es Ă  Paris. Elle relie la place de l’hĂŽtel-de-ville (Ă  l’est) Ă  la plage (Ă  l’ouest). Elle est constituĂ©e d’une rue centrale et de contre-allĂ©es oĂč sont installĂ©s des commerces et un cinĂ©ma. Les immeubles ont Ă©tĂ© achevĂ©s en 1954 et comportent cinq Ă©tages. Les façades sont agrĂ©mentĂ©es de bas-relief reprĂ©sentant des Havrais cĂ©lĂšbres.

Volcan de Niemeyer
C’est Oscar Niemeyer qui fut choisit pour l’amĂ©nagement de la place Gambetta de 1978 Ă  1982.L’ensemble est constituĂ© par 2 volumes aux courbes inspirĂ©es de l’esthĂ©tique maritime. Ils abritent 2 salles de spectacles (1 100 places et 500 places), un cinĂ©ma et des commerces organisĂ©s autour d’un forum en contrebas de la rue.

Appartement témoin de Perret
L’appartement tĂ©moin amĂ©nagĂ© par la ville est situĂ© dans les ISAI (Immeubles Sans Affectation Individuelle ou ImmĂ©diate) de la place de l’HĂŽtel de Ville
Les principes des logements ISAI ont Ă©tĂ© mis en place en 1945. ConfiĂ© Ă  l’Atelier de Reconstruction dirigĂ© par Auguste Perret, c’est en 1947 que les premiers murs sont sortis de terre. L’espace rĂ©duit pour un mĂȘme foyer est compensĂ© par une meilleure utilisation, les cadres de baies vitrĂ©es sont moulĂ©s d’avance, les fenĂȘtres en double vitrage sont identiques, la couverture des immeubles est 88en terrasse, tout concoure Ă  la l’économie d’espace, de temps, d’argent. La distribution spatiale de l’habitation est un bouleversement social. La cuisine dĂ©sormais ouverte sur la salle Ă  manger permet Ă  la mĂšre de famille d’ĂȘtre au plus prĂšs de sa famille.C’est ainsi que les rangements incorporĂ©s et les meubles superposables firent leur apparition. Les Havrais dĂ©couvrirent aussi les cuisines amĂ©nagĂ©es, rĂ©solument d’avant-garde Ă  l’époque, ou les vide-ordures ainsi que des Ă©quipements en plastique juste avant l’arrivĂ©e du Formica dans les cuisines. Les annĂ©es de la reconstruction virent enfin l’avĂšnement du rotin. Toutes ces matiĂšres reviennent Ă  la mode, au mĂȘme titre que le bĂ©ton.

Église Saint-Joseph
L’ancienne Ă©glise paroissiale Saint-Joseph avait Ă©tĂ© consacrĂ©e en 1882. Elle a Ă©tĂ© complĂštement dĂ©truite en 1944. C’est Auguste Perret qui en a dessinĂ© les plans en reprend un ancien projet d’Ă©glise conçu en 1926, mais la rĂ©alisation de l’Ă©difice fut attribuĂ©e Ă  Georges Brochard et Raymond Audigier Ă  partir de 1951. Elle est consacrĂ©e en 1964. L’annĂ©e suivante, elle est protĂ©gĂ©e au titre de la loi sur les monuments historiques.
L’Ă©glise moderne a un plan centrĂ© en croix grecque et une flĂšche Ă  base octogonale de 107 mĂštres de hauteur. GrĂące Ă  ses 12 768 piĂšces de vitrail multicolores dus Ă  Marguerite HurĂ©, la tour-lanterne fait entrer la lumiĂšre dans l’Ă©difice. La municipalitĂ© a dĂ©cidĂ© de l’Ă©clairer la nuit. C’est un des symboles architecturaux de la ville.

HĂŽtel-de-ville du Havre
L’hĂŽtel-de-ville a Ă©tĂ© terminĂ© en 1953. Le beffroi a Ă©tĂ© achevĂ© en 1958 et comprend 17 Ă©tages. La place est immense et suit un plan orthogonal. Elle a nĂ©anmoins Ă©tĂ© remaniĂ©e depuis les annĂ©es 1980 (jardin redessinĂ©, ajout de fontaines et de structures en bois exotique).

Avenue Foch
C »est une des avenues les plus larges d’Europe. Elle est plus large que les Champs ElysĂ©es Ă  Paris. Elle relie la place de l’hĂŽtel-de-ville (Ă  l’est) Ă  la plage (Ă  l’ouest). Elle est constituĂ©e d’une rue centrale et de contre-allĂ©es oĂč sont installĂ©s des commerces et un cinĂ©ma. Les immeubles ont Ă©tĂ© achevĂ©s en 1954 et comportent cinq Ă©tages. Les façades sont agrĂ©mentĂ©es de bas-relief reprĂ©sentant des Havrais cĂ©lĂšbres.

Volcan de Niemeyer
C’est Oscar Niemeyer qui fut choisit pour l’amĂ©nagement de la place Gambetta de 1978 Ă  1982.L’ensemble est constituĂ© par 2 volumes aux courbes inspirĂ©es de l’esthĂ©tique maritime. Ils abritent 2 salles de spectacles (1 100 places et 500 places), un cinĂ©ma et des commerces organisĂ©s autour d’un forum en contrebas de la rue.

Appartement témoin de Perret
L’appartement tĂ©moin amĂ©nagĂ© par la ville est situĂ© dans les ISAI (Immeubles Sans Affectation Individuelle ou ImmĂ©diate) de la place de l’HĂŽtel de Ville
Les principes des logements ISAI ont Ă©tĂ© mis en place en 1945. ConfiĂ© Ă  l’Atelier de Reconstruction dirigĂ© par Auguste Perret, c’est en 1947 que les premiers murs sont sortis de terre. L’espace rĂ©duit pour un mĂȘme foyer est compensĂ© par une meilleure utilisation, les cadres de baies vitrĂ©es sont moulĂ©s d’avance, les fenĂȘtres en double vitrage sont identiques, la couverture des immeubles est en terrasse, tout concoure Ă  la l’économie d’espace, de temps, d’argent. La distribution spatiale de l’habitation est un bouleversement social. La cuisine dĂ©sormais ouverte sur la salle Ă  manger permet Ă  la mĂšre de famille d’ĂȘtre au plus prĂšs de sa famille.C’est ainsi que les rangements incorporĂ©s et les meubles superposables firent leur apparition. Les Havrais dĂ©couvrirent aussi les cuisines amĂ©nagĂ©es, rĂ©solument d’avant-garde Ă  l’époque, ou les vide-ordures ainsi que des Ă©quipements en plastique juste avant l’arrivĂ©e du Formica dans les cuisines. Les annĂ©es de la reconstruction virent enfin l’avĂšnement du rotin. Toutes ces matiĂšres reviennent Ă  la mode, au mĂȘme titre que le bĂ©ton.

You may also like...

5 Responses

  1. le bouffi dit :

    Dis moi Alain, tu as passĂ© combien de jours au Havre ? Faisait ciel bleu quand t’as pris les photos !!! Non, sĂ©rieux, tu as le chic de voir les choses que le commun des mortels ne voit pas… Chapeau !

  2. Anne Marie dit :

    Bonjour,
    Beau reportage photos qui m’a vaccinĂ© contre l’envie d’aller me ballader au Havre…. je prĂšfĂšre Honfleur…
    J’aurai l’impression de me balader dans une ville de l’Est, du bloc communiste et aurait peur de voir une statue de Staline 😉

    Je préfÚre une façade moyen ùge ou Gaudï.

    A bientĂŽt

  3. Le Capitaine dit :

    Effectivement, c’est pas trĂšs…Art Nouveau !
    Mais merci pour le commentaire.

  4. Gérard dit :

    Beau reportage ; merci de la part d’un ancien Havrais. Mais n’aurais-tu pas pu ajouter quelques clichĂ©s du quartier St François, de la promenade le long de la plage ou encore du square St Roch ?

  5. Martial dit :

    Merci pour ce beau reportage qui montre assez bien dans l’ensemble la grandeur de l’architecture d’Auguste Perret , et quoi qu’on en dise c’est un grand architecte que nous prennons plaisir a Ă©tudier en Ă©cole d’archi.
    Encore une fois Merci

Laisser un commentaire