Vallée du Lunain

Cette randonnée au départ de Lorrez-le-Bocage le long de la vallée du Lunain, nous permet de découvrir des lavoirs et moulins ainsi qu’un polissoir du Néolitique.
Le village de Lorrez le Bocage, est situé sur les deux flancs de la vallée du Lunain, rivière de 40km qui vient de Vaux sur Lunain et qui se jete dans le Loing à la hauteur d’Episy, village distant de quelques kilomètres de Moret sur Loing.


A la sortie du village en direction de Paley, le lavoir date de 1923. C’est un des plus remarquables du département. Ce lavoir public se compose de huit travées à plateaux mobiles. Il possède un système d’élévation sur poteaux de bois par chaine et manivelle, permettant d’adapter les planchers au niveau de l’eau.

Nous continuons vers le Moulin de Toussac, situé sur un bief alimenté par le Lunain, puis l’église St-George du XIIe siècle. Dans la chrétienté, saint Georges est traditionnellement le patron des chevaliers. Sur le fronton de l’entrée, une inscription gravée rappelle les préceptes religieux de la République défendus par Robespierre : ‘ Le Peuple Français reconnait l’Être suprême et l’immortalité de l’âme. 1794

Le château de Paley était au XIIe siècle une forteresse construite pour défendre le passage du Lunain. Le corps de logis principal, détruit sous Charles VI, est reconstruit par la suite, pour être totalement remanié au XIXe siècle. Le nouvel édifice conserve une allure fortifiée.

Situé dans une pâture en bordure du Lunain, le polissoir de La Roche-aux-Diables présente cinq rainures, dont la plus longue atteint les quatre-vingt-dix centimètres de long. Il s’agit très probablement d’un polissoir permettant d’aiguiser et de polir des outils et des armes telles que des haches de pierre à la période Néolitique.

L’Eglise de Lorrez-le-bocage date du XIIIème siècle. Le clocher carré est particulier car flanqué d’une tourelle demi-ronde qui servait de tour de guet.

Une croix de procession datant de 1615 percée se dresse au carrefour de deux anciens chemins,

You may also like...

3 Responses

  1. DOMINIQUE et LINDA dit :

    C’est toujours un régal de regarder tes photos

  2. gaiçllard dit :

    magnifique , avec mon groupe nous pensons faire cette rando à la mi novembre

  3. Yvon Millet dit :

    C’est avec une très grande émotion que je viens de découvrir ces images d’un pays que je connais bien , si toutefois les années n’en ont pas estompé le souvenir . J’ai été particulièrement en lisant les textes de Monsieur Viré qui ,à propos des éléments recueillis , cite Monsieur Amable Millet , des Ortures et qui n’est autre que mon grand-père ! Il y avait ,dans sa cour , de nombreuses reliques de pierres polies dont je détiens encore exemplaires qui , à mes yeux , n’en ont que plus de valeur . Quant à la  » Pierre debout  » ou
    « Pierre frite  » elle m’a toujours intrigué , dans mon enfance , car elle n’est qu’ à quelques centaines de mètres de ce que fut la ferme de mes grands-parents . J’ai rajeuni d’au moins quatre-vingts ans , eh oui !

Laisser un commentaire