Chaudes-Aigues

Chaudes-Aigues, comme son nom l’indique, possède de nombreuses sources d’eau chaudes naturelles. La plus renommée est la source du « par » avec des eaux de 82°, soit les plus chaudes d’Europe. Le nom de cette source vient du fait que le cochon y était « paré » c’est à dire nettoyé grâce à l’eau chaude.
Pour lire la suite et voir le diaporama…

Ces eaux sont utilisées tout au long de l’année. Réservées au chauffage des habitations et de l’église, en hiver, elles sont, dès le printemps, canalisées vers l’établissement thermal et font le bonheur des rhumatisants. La commune est traversé par le cours d’eau: le Remontalou.

Le château de Couffour, dont une seule tour a survécu à l’abandon depuis la période de la révolution, surplombe la ville au sud.

Chaudes-Aigues sera notre notre camp de base pendant nos 3 premiers jours en Aubrac. De là nous partirons visiter les parties Cantal et Lozère de l’Aubrac.

You may also like...

1 Response

  1. 30 septembre 2009

    […] 1er étape: Chaudes-Aigues […]

Laisser un commentaire