Viaduc de Garabit et Saint-Flour

Le viaduc de Garabit est un ouvrage ferroviaire qui permet à la ligne Marvejols-Neussargues de franchir les gorges de la Truyère, affluent du Lot. Entièrement métallique, il fut construit par la société Gustave Eiffel & Cie et achevé en 1884, mais la mise en service de la ligne n’eut lieu qu’en 1888.
Pour lire la suite et voir le diaporama…


Le viaduc de Garabit se compose d’un tablier métallique long de 564,85 m reposant sur sept piles en fer forgé de hauteur variable (jusqu’à 80 m pour les deux plus hautes). Les trois travées situées au-dessus de la partie la plus basse de la vallée sont soutenues par un arc d’une portée de 165 m et d’une hauteur de 52 m. La hauteur au-dessus de l’étiage de la Truyère était de 122,5 m, cependant depuis la construction en 1959 du barrage de Grandval sur la Truyère, qui a entraîné la formation d’un lac de retenue de 28 km de long, le viaduc surplombe le lac de 95 m.
Saint-Flour est une ville séparée en deux étages. Trés ventée, elle a pris le surnom de cité des vents. Ne pas manquer:
Le Pont Vieux
L’histoire de ce pont médiéval est liée à la Recluserie de Saint-Flour, attestée dès 1371.
La Place d’Armes
Ancienne « Grant Plassa », la Place d’Armes est la place principale du centre ville vers laquelles toutes les rues convergent.
L’utilisation de la pierre de basalte, une pierre d’origine volcanique, confère à la ville un charme tout à fait particulier.
La Cathédrale Saint-Pierre
Proclamée Capitale religieuse de la Haute Auvergne en 1317, la ville ne construira sa célèbre Cathédrale qu’au XVè s., sur les ruines du prieuré fondé par Odilon de Mercœur, Abbé de Cluny (XIe s.).

You may also like...

1 Response

  1. 2 octobre 2009

    […] Le viaduc de Garabit et St-Flour à 30 km plus au nord […]

Laisser un commentaire