Viaduc de Garabit et Saint-Flour

Le viaduc de Garabit est un ouvrage ferroviaire qui permet Ă  la ligne Marvejols-Neussargues de franchir les gorges de la Truyère, affluent du Lot. Entièrement mĂ©tallique, il fut construit par la sociĂ©tĂ© Gustave Eiffel & Cie et achevĂ© en 1884, mais la mise en service de la ligne n’eut lieu qu’en 1888.
Pour lire la suite et voir le diaporama…


Le viaduc de Garabit se compose d’un tablier mĂ©tallique long de 564,85 m reposant sur sept piles en fer forgĂ© de hauteur variable (jusqu’Ă  80 m pour les deux plus hautes). Les trois travĂ©es situĂ©es au-dessus de la partie la plus basse de la vallĂ©e sont soutenues par un arc d’une portĂ©e de 165 m et d’une hauteur de 52 m. La hauteur au-dessus de l’Ă©tiage de la Truyère Ă©tait de 122,5 m, cependant depuis la construction en 1959 du barrage de Grandval sur la Truyère, qui a entraĂ®nĂ© la formation d’un lac de retenue de 28 km de long, le viaduc surplombe le lac de 95 m.
Saint-Flour est une ville séparée en deux étages. Trés ventée, elle a pris le surnom de cité des vents. Ne pas manquer:
Le Pont Vieux
L’histoire de ce pont mĂ©diĂ©val est liĂ©e Ă  la Recluserie de Saint-Flour, attestĂ©e dès 1371.
La Place d’Armes
Ancienne « Grant Plassa », la Place d’Armes est la place principale du centre ville vers laquelles toutes les rues convergent.
L’utilisation de la pierre de basalte, une pierre d’origine volcanique, confère Ă  la ville un charme tout Ă  fait particulier.
La Cathédrale Saint-Pierre
ProclamĂ©e Capitale religieuse de la Haute Auvergne en 1317, la ville ne construira sa cĂ©lèbre CathĂ©drale qu’au XVè s., sur les ruines du prieurĂ© fondĂ© par Odilon de MercĹ“ur, AbbĂ© de Cluny (XIe s.).

You may also like...

1 Response

  1. 2 octobre 2009

    […] Le viaduc de Garabit et St-Flour Ă  30 km plus au nord […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *