Karnak

Nous commençons notre visite de l’Egypte et plus particulièrement de la région de Louxor par un morceau de choix puisqu’il s’agit du plus grand et du plus vieux site religieux du monde, le temple de Karnak.
Karnak est situé à environ 3 kilomètres au nord de Louxor, sur la même rive du Nil.
Plus de trente pharaons contribuèrent à la construction de ce gigantesque complexe qui s’étala sur plus de 2000 ans. C’est ce qui fait la particularité de Karnak par rapport aux temples que nous visiterons par la suite.


En fait, le site de Karnak est composé de quatre parties :

      • l’enceinte d’Amon-RĂŞ ,
        l’enceinte de Montou,
        le temple d’Amenhotep IV,
        l’enceinte de Mout ,

dont seule la première est accessible aux visiteurs.

L’enceinte d’Amon-Ré s’articule autour de deux axes Est/Ouest puis Nord/Sud.

Nous entrons dans le site par un dromos, une allée bordée de criosphinx entre les pattes desquels se trouvent des statuettes osiriaques.
Le criosphinx ou sphinx criocĂ©phale se caractĂ©rise par un corps de lion accroupi ou couchĂ© aux longues pattes et une tĂŞte de bĂ©lier aux cornes recourbĂ©es. Il fait rĂ©fĂ©rence au dieu Amon-RĂŞ et symbolise Ă  la fois la puissance physique et l’Ă©nergie fĂ©condante. Ainsi l’animal rĂ©unit en lui la force du lion et l’ardeur du bĂ©lier, ce qui en fait un ĂŞtre exceptionnel.

Devant nous, en léger contrejour du soleil matinal, se présente le 1er pylône large de 113 mètres et épais de 15. C’est l’un des édifices les moins vieux du site (XXXe dynastie). Passé ce 1er pylône, nous entrons dans la grande cour. Des colonnes de plus de 20 mètres il n’en reste qu’une.
A droite le temple de Ramses III. Un véritable temple miniature avec son pylône précédé de colosses, une cour à portique, une salle hypostyle et son triple sanctuaire pour recevoir les barques divines.
A gauche dans la cour, le temple de SĂ©thi II.
Deux colosses de l’époque Ramses II encadrent le portail du second pylône, par lequel on accède à la salle hypostyle.
La salle hypostyle de 102 mètres de long pour 53 mètres de large compte 134 colonnes massives papyriformes, toutes dĂ©corĂ©es, qui donnent Ă  l’ensemble l’aspect d’une vĂ©ritable forĂŞt de pierres. Les colonnes de l’axe central, hautes de 24 mètres, dĂ©veloppent une circonfĂ©rence comprise entre dix et quinze mètres, lĂ  oĂą les chapiteaux s’ouvrent en coroles. Les colonnes des nefs latĂ©rales ne mesurent que 14 mètres de hauteur pour une circonfĂ©rence de 6,5 mètres. L’ensemble de l’Ă©difice Ă©tait recouvert d’un toit plat en pierre dont la partie centrale, plus haute, permettait l’ouverture de claustras qui dispensaient une lumière tamisĂ©e dans la nef centrale tandis que les bas-cĂ´tĂ©s restaient dans la pĂ©nombre.

Après le 3eme pylĂ´ne, on entre dans une cour Ă©troite ou se trouvaient six obĂ©lisques, dont l’un encore debout date de ThoutmĂ´sis Ier. Haut de 21,2 mètres, celui-ci pèse quelques 150 tonnes. C’est de lĂ  que part vers le sud le deuxième axe du site.

Après le quatrième pylĂ´ne, dans l’axe est-ouest se trouvaient les obĂ©lisques d’Hatchepsout, hauts de près de trente mètres, dont un seul reste encore debout tandis que le haut du second gĂ®t au sol près du Lac SacrĂ©.

L’axe Est se termine par l’Akhmenou, la salle des fĂŞtes de ThoutmĂ´sis III, un sanctuaire bien conservĂ© reconnaissable Ă  ses colonnes et sa rangĂ©e de gros piliers carrĂ©s, de nombreux vestiges de reliefs polychromes et une voute sombre Ă©toilĂ©e.

La visite se termine en retournant vers l’entrée principale par le lac sacré depuis lequel on a une belle vue sur l’axe Nord-Sud avec notamment le 9eme pylône en cours de restauration.

Bien qu’il ne soit que 10h et demi, le parvis devant l’entrée du temple entouré de très nombreuses boutiques de souvenirs est déjà baigné d’une lourde chaleur.
et sa rangée de gros piliers carrés, de nombreux vestiges de reliefs polychromes et une voute sombre étoilée.

La visite se termine en retournant vers l’entrée principale par le lac sacré depuis lequel on a une belle vue sur l’axe Nord-Sud avec notamment le 9eme pylône en cours de restauration.

Bien qu’il ne soit que 10h et demi, le parvis devant l’entrée du temple entouré de très nombreuses boutiques de souvenirs est déjà baigné d’une lourde chaleur.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *