Besançon

Après un détour indispensable dans la région par les salines royales, nous arrivons pour 2 nuits à Besançon. Besançon est installée dans un site naturel remarquable : la rivière du Doubs forme une boucle qui entoure presque entièrement le centre historique de façon quasi-circulaire. La « boucle » est entourée de sept collines boisées, et le matin nous commençons notre visite en grimpant par les chemins forestiers sur la colline Chaudanne, coiffée par le fort Chaudanne, d’ou l’on a une vue panoramique sur la vieille ville et la citadelle.


Nous redescendons du fort Chaudanne par le même chemin et longeons le sud de la boucle du Doubs que nous traversons par le pont Mazagran pour arriver au niveau de l’écluse 51 et du tunnel du canal du Rhône au Rhin qui passe sous la citadelle. Nous continuons par la Gare d’Eau, le jardins de Chamars puis le centre ville ancien, Préfecture, Théatre (du même architecte Ledoux que les salines royales), le Palais Granvelle et les étonnantes cours intérieures des plus vieilles batises.
Nous consacrons l’après-midi à la montée à la citadelle en passant par la porte noire.
La Citadelle de Besançon est une place forte surplombant la ville. Elle constitue un des chefs d’œuvre Vauban, ingénieur militaire du roi Louis XIV. Elle est à ce titre classée au titre des monuments historiques et est inscrite depuis le 7 juillet 2008 sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle surplombe de plus de 100 m la vieille ville et offre donc une vue grandiose sur Besançon et ses environs.
Après avoir fait le tour des chemins de ronde de la citadelle, ponctués de tours de guet et de guérites, nous redescendons au centre-ville pour visiter le musée du temps, situé dans le Palais Granvelle.

Le lendemain, nous quittons Besançon par la vallée du Doubs en direction de Baumes-les-Dames, Montbéliard et Belfort.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *