Les cités de Jerash et Umm Qeis

Cette première journée est consacrée à la visite de deux cités anciennes de la Décapole, Jerash (cité antique de de Gérasa) et Umm Qeis (ancienne Garada). Après Pétra, Jérash est la deuxième grande destination touristique de Jordanie


Jerash

Jérash se situe sur une plaine entourée de zones vallonnées boisées et de bassins fertiles. Conquise par le général Pompée en 63 av. J.C., la ville tomba aux mains des Romains et fut l’une des dix principales cités de l’empire, au sein de la Confédération de la Décapole.

La cité a connu son âge d’or sous le règne romain, période où elle était connue sous le nom de Gérasa. Gérasa a été fondée à la fin du ive siècle av. J.-C elle fut conquise successivement par les Nabatéens en -73 av JC puis les Romains en -63 av JC. Aujourd’hui, ce site est considéré comme l’une des villes provinciales romaines les mieux conservées dans le monde.  Jérash est l’exemple même de la planification municipale romaine, vaste et formelle, dans tout le Moyen-Orient. Elle est ornée de rues pavées, à colonnades, d’immenses temples sur la crête des collines, de théâtres ravissants, de places publiques spacieuses, de thermes, de fontaines et de murailles percées par des tours et des grilles.

Nous arrivons sur le site en passant sous l’Arc d’Hadrien qui marque l’entrée sur le site archéologique. Nous admirons successivement hippodrome (le plus petit de tout l’empire romain), le forum ovale (le grand grand forum romain), la cardo maximus (la rue principale), le Macellum (marché), la Nymphée monumentale (fontine), le théatre nord, le temple d’Artémis (150 ap JC), les fondations et sols de la Cathédrale Saint Théodore, le temple de Zeus et le théâtre Sud, du haut duquel on a une vue panoramique sur tout le site en montant tout en haut des gradins.

Umm Qeis

Cette autre ville gréco-romaine de la Décapole s’étendait sur un plateau. On y trouvait un hipodrome, deux théatres et plusieurs autres batiments publics.

Le théatre Ouest est très bien conservé, surtout la partie gradins, avec certains sièges en basalte qui ont conservés leurs dossiers.

La rue des boutiques avec ses colonnades a fait l’objet d’une soigneuse restauration et est évocatrice du site avec ses enormes pavés entaillés par les traces des roues des charettes.

Le soir nous rentrons à l’hôtel à Madaba.

Dans la catégorie Jordanie:

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *