Autour du Souk Khan El Khalili

Le souk Khân el Khalili a été fondé en 1382 par un émir mamelouk qui y installa les marchands turcs. Au début du XXème siècle, il se transforma en point de vente au détail d’objets d’artisanat traditionnel. Si on y trouve d’innombrables souvenirs au goût et à la qualité douteuse, les articles de belles factures y ont leur place : cuir, marquèterie, bijoux en or et en argent, cuivres, personnages en terre cuite et tissus…
Khân el Khalili, en plein cœur du Caire islamique, est délimité au sud par les mosquées Al-Azhar et Al-Hussein et au nord par la mosquée Al-Hakim (1010), les deux portes Bab Al-Futuh (porte de la conquête) et Bab An-Nasr (porte de la victoire), dans l’enceinte construite en 1087 pour défendre la ville d’Al-Qahira (Le Caire).

Nous démarrons cette balade par la partie la plus touristique du souk, tout près de la mosquée Al-Hussein, puis nous nous avançons vers le Nord par des passages et des ruelles grouillantes d’activités, de nombreux ateliers d’artisans regroupés par activité, et de nombreuses mosquées.

You may also like...

Laisser un commentaire