Vannes

Nous passons deux jours √† Vannes. Outre les promenades et visites en ville, √©voqu√©es ici, une demi journ√©e fut consacr√©e √† une ¬ę¬†croisi√®re¬†¬Ľ sur le Golfe du Morbihan (article pr√©c√©dant).

C’est ici que s’ach√®vera notre ballade bretonne: Dimanche, nous rentrons √† Paris avec plein de beaux souvenirs !…



Vannes a une histoire de plus de 2000 ans. C’est √† la fin du 1er si√®cle avant J.C. que les Romains fondent Darioritum. Tel est alors le nom de la cit√©, un centre prosp√®re qui s’√©tend autour d’un vaste forum situ√© sur la colline de Boismoreau. De nombreux princes bretons en firent leur capitale, et c’est ici √©galement que Fran√ßois 1er, roi de France, rencontre en ao√Ľt 1532, les √©tats de Bretagne afin de conclure du trait√© d’union perp√©tuelle, rattachant la province au royaume.

Les remparts
En suivant la promenade des remparts, depuis la Porte Prison √† l’est jusqu’√† la Porte St Vincent au sud, on d√©couvre les vestiges de la muraille gallo-romaine, une succession de portes fortifi√©es et de tours des XIV√® et XV√® si√®cles, dont la majestueuse tour du Conn√©table, un bastion classique…
Au pied des remparts, par la porte Calmont,  un lavoir du XIXè et les jardins de la Marle.

Intra-muros
La fin du Moyen Age est une √©poque de grande activit√© pour Vannes. D√®s la fin du XIV√® si√®cle, la cit√© devient lieu de r√©sidence favori des Ducs de Bretagne qui logent au ch√Ęteau de l’Hermine.
La ville accueille également la chambre des comptes.

Les Etats de Bretagne se r√©unissent fr√©quemment dans la salle de justice de la Cohue et, en 1485, le duc Pierre II y installe le Parlement de Bretagne. Situ√© au cŇďur de la ville close, le vaste b√Ętiment de la Cohue assure au Moyen Age la double fonction de march√© couvert au rez-de-chauss√©e et de salle de justice √† l’√©tage. Ces anciennes halles datent des XII√®/XIII√® si√®cles. C’est maintenant un centre d’expositions, notamment pour les collections du mus√©e des beaux arts.

En face, s’√©l√®ve la cath√©drale Saint-Pierre maintes fois transform√©e. De l’√©difice roman du XII√® si√®cle, il ne subsiste que la base de la tour nord perc√©e de fines meurtri√®res. Au XV√® si√®cle, alors que se d√©veloppe le culte √† saint Vincent Ferrier, dominicain espagnol mort √† Vannes en 1419 et enterr√© dans la cath√©drale, les chanoines d√©cident de reconstruire l’√©difice. La nef et ses 10 chapelles lat√©rales sont √©difi√©es au XV√® si√®cle, le transept au d√©but du XVI√® si√®cle. En 1536/1537, le chanoine Jean Dani√©lo fait √©lever la chapelle circulaire accol√©e au portail nord du sanctuaire. D√©di√©e au Saint-Sacrement, elle est consid√©r√©e comme un petit joyau d’architecture de la Renaissance.
Cette rotonde abrite les reliques de saint Vincent Ferrier. La cath√©drale est achev√©e au XVIII√® si√®cle, avec la r√©fection du chŇďur.

Le centre ville, c’est aussi des rues commer√ßantes anim√©es, bord√©es de maisons √† pans de bois dont certaines ont conserv√© les enseignes d’origine. Le march√©, le samedi matin, est le p√īle d’attraction de toute la r√©gion qui s’y donne rendez-vous.

Le port
Le Vannes historique, c’est √©galement le quartier du Port, aujourd’hui d√©di√© √† la plaisance, avec ses immeubles du XIX√® si√®cle formant de part et d’autre de la porte Saint-Vincent, l’h√©micycle de la place Gambetta.

Saint-Patern
Une ballade dans le quartier Saint-Patern, site de l’antique Darioritum permet de prolonger la d√©couverte du patrimoine historique de la ville. Ici le clocher de l’√©glise domine d’autres maisons √† colombages. D√©di√©e √† l’un des premiers √©v√™ques, elle √©tait l’une des sept √©tapes du p√®lerinage du Tro Breiz (tour de Bretagne). Reconstruite au XVIII√®, l’√©glise St Patern abrite un riche mobilier principalement compos√© de retables. C’est aujourd’hui un quartier anim√©, avec de nombreux bars et restaurants.

Laisser un commentaire