Volcan Poas – La Fortuna

Pour cette première journĂ©e de notre circuit, nous quittons tot la capitale San-JosĂ©, sans grand intĂ©ret touristique, pour partir en direction du volcan Poas, rĂ©putĂ© pour possĂ©der le plus grand  cratère actif du monde. En effet, il est recommandĂ© d’arriver avant midi au volcan pour avoir une vue la plus dĂ©gagĂ©e possible, des nuages venant le coiffer bien souvent quand la tempĂ©rature augmente. Sur la route nous faisons un premier arrĂŞt dans une plantation de cafĂ© ou nous dĂ©gustons notre premier CafĂ© Costaricain.

Le Poás est un volcan très actif, il a connu au moins 39 Ă©pisodes Ă©ruptifs depuis 1828. Il connaĂ®t actuellement une activitĂ© moyenne (fumerolles, Ă©ruptions phrĂ©atiques). SituĂ© Ă  37 km au nord-ouest de la capitale San JosĂ©, ce volcan culmine Ă  2 708 m d’altitude. Il est intĂ©grĂ© dans le parc national du volcan Poás (Parque Nacional Volcán Poás). Son cratère principal hĂ©berge aujourd’hui un lac acide qui dĂ©gage rĂ©gulièrement des vapeurs sulfurĂ©es toxiques.
Le cratère principal mesure environ deux kilomètres de diamètre et est profond de 300 mètres. Les eaux du lac de couleur verte qui en occupe le fond sont très acides (pH < 1), sulfureuses et chaudes (jusqu’Ă  85 °C). Sur les pentes internes de ce cratère, on peut observer les dĂ©gagements des fumerolles de soufre. L’autre cratère, appelĂ© Botos, prĂ©sente un lac d’eau froide connectĂ© avec le Rio Angel, lui-mĂŞme affluent du Rio Sarapiqui. Ce cratère est Ă©teint depuis 7 500 ans.
Les chemins du parc national offrent des ballades faciles et très agréables autour des cratères ou nous découvrons nos premiers végétaux du Costa-Rica.


L’après midi nous continuons notre route en passant par Grecia.
Grecia est une ville moyenne cĂ©lèbre notamment pour son Ă©glise rĂ©alisĂ©e uniquement en acier. La CathĂ©drale de la Nuestra Señora de las Mercedes est entièrement assemblĂ©e d’Ă©lĂ©ments d’acier prĂ©-fabriquĂ©s provenant des ateliers de la SociĂ©tĂ© de Couillet, en Belgique. Elle date de la fin du xixe siècle.

A 13km de Grecia, nous visitons Ă  Sarchi un magnifique atelier artisanal de fabrication de charrettes colorĂ©es. La charrette à bĹ“ufs a jouĂ© un rĂ´le essentiel dans l’histoire, le dĂ©veloppement Ă©conomique et social du Costa Rica, elle fut le principal mode de transport durant le XIXe siècle et le dĂ©but du XXe, permettant notamment le transport du cafĂ© de la VallĂ©e Centrale aux ports des cĂ´tes CaraĂŻbe et Pacifique, et ce par des chemins de terre et de pierres. La charrette fut dĂ©clarĂ©e symbole national le 22 mars 1988 et « chefs-d’œuvre du patrimoine mondial » par l’UNESCO : lors en novembre 2005. L’histoire de la Charette du Costa-Rica en vidĂ©o.

A Zarcero, nous faisons une halte pour admirer le  jardin topiaire à l’extĂ©rieur de son église, oĂą les buissons sont façonnĂ©s pour reprĂ©senter diffĂ©rents animaux. Il nous reste encore 1h30 de route pour atteindre Ă  la tombĂ©e de la nuit, La Fortuna, près du volcan Arenal.

savor

You may also like...

Laisser un commentaire