Baie d’Halong

Halong est l’un des paysages les plus cĂ©lèbre d’Asie. En France, le film Indochine le popularisa en 1992.
Hạ Long signifie « descente du dragon » en vietnamien. En effet, la lĂ©gende raconte que le paysage exceptionnel de cette baie est dĂ» au dragon, ĂŞtre merveilleux et bĂ©nĂ©fique au ViĂŞt Nam, qui serait descendu des montagne pour arrĂ©ter les envahisseurs venus de la mer. Se dĂ©battant, il entailla la montagne avec de violents mouvements de sa queue. Et comme le niveau de l’eau envahi rapidement les crevasses ainsi formĂ©es, elle ne laissa apparaĂ®tre que les sommets les plus Ă©levĂ©s.

Quoi qu’il en soit, ce qui fait la particularitĂ© de la baie est la multitude de « pains de sucre » qui la constituent. Il y a 1 969 rochers couverts de vĂ©gĂ©tation, malgrĂ© leurs formes irrĂ©elles. Les plus hauts culminent Ă  400m. Certaines Ă®les contiennent des grottes comme la « grotte de la Surprise », que nous visitons. D’autres grottes sont des passages menant Ă  des lacs intĂ©reurs.

La baie, d’une superficie de 1550m2, est considĂ©rĂ©e comme l’une des plus belles baies du monde. Elle est depuis 1994 inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Après l’embarquement Ă  Bai Chai, il faut compter une bonne heure avant d’arriver aux premiers Ă®lots : le rocher du chien d’abord, puis nous traversons plusieurs villages flottants. Les habitants vivent bien sur de la pĂŞche. Notre croisière continue en zigzagant Ă  travers les Ă®lots, puis nous visitons la « grotte de la surprise » l’une des plus visitĂ©es qui comportent plusieurs grandes salles.

Pendant le retour, nous dĂ©jeunons d’un succulent repas prĂ©parĂ© par notre Ă©quipage.
Il est vraiment conseillĂ© de prendre une excursion de 5 heures au moins, pour pouvoir vraiment apprĂ©cier l’immensitĂ© de la baie.
[kml_flashembed movie= »https://millesabords.net/portfolio/diaporama-caption-auto.swf » height= »550″ width= »740″ fvars= »xmlfile=https://millesabords.net/portfolio/vietnam2005/album004.xml » quality= »best » bgcolor= »#000000″]

L’après midi est consacrĂ©e au retour vers HanoĂŻ.
Nous empruntons cette fois-ci une route qui passe au nord de la N5, en Ă©vitant de repasser par Haiphong.
Nous traversons de nombreux paysages de rizières typiques de cette rĂ©gion de delta du fleuve rouge. La culture du riz est entièrement rĂ©alisĂ©e Ă  la main , ce qui necessite une main d’oeuvre nombreuse: le semis, le repiquage, la rĂ©colte, l’Ă©copage pour remonter l’eau qui irigera des parcelles, le labour (avec des boeufs).

1 Response

  1. brodeuse77 dit :

    très jolies photos. Dans 10 jours j’y serais « pour de vrai ». j’en reve dĂ©ja ! les bareaux donne une idĂ©e de la hauteur des Ă©perons rocheux. Merci pour ce joli diaporama.

Laisser un commentaire